Situation actuelle de l’immobilier marocain, quel impact pour la location de maison à Marrakech ?

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Offrez vous l’opportunité de passer des moments de rêve et de profiter au grand maximum de vos vacances en vous dirigeant vers l’agence la plus sure de la ville, Locations Marrakech ou Jawhara. Spécialisée dans la location de maison à Marrakech et dans celle de villa en exclusivité, l’agence immobilière Jawhara a aussi cette possibilité de vous aider à trouver un hébergement au golf de Marrakech, vous permettant ainsi de visiter les plus beaux jardins de Marrakech et même de pouvoir faire du sport (randonnée pédestre, golf…).
L’immobilier marocain, un secteur qui a su faire face à la crise grâce à sa forte demande. Cependant, malgré le fait que le secteur ait survécu à ce dilemme universel, il n’en demeure pas moins que des interrogations se posent autour de la situation actuelle du secteur et sur des éventuelles perspectives d’avenir.

Situation du secteur de l’immobilier marocain après la crise

Immunisé par la force de sa demande, l’immobilier marocain a survécu à la crise économique qui a frappé le monde entier depuis 2007. Il faut cependant rappeler que d’après les études qui ont été menées autour des forces et inconvénients du secteur, force a été de constater que les dysfonctionnements et la faiblesse du secteur ont constitué le socle même de cette immunité.
Surtout quand on sait qu’un déficit cumulé d’environ 1 million de ménages pas très bien logés, a été enregistré, à ceux là s’ajoutent chaque année près de 123000 nouvelles demandes pour l’accès au logement dont un taux de 60% concerne exclusivement l’habitat social.

Ainsi, cette double logique de pouvoir satisfaire les nouvelles demandes et de résorber le déficit a poussé les pouvoirs publics à se mobiliser afin de répondre aux besoins exprimés.
Bien que l’immobilier marocain ait été épargné par la crise, il n’en demeure pas moins qu’il ait été touché par la récession, sauf que les dégâts ont été purement psychologiques.

Actuellement, il est affirmable que le secteur se porte bien, vue les indicateurs qui évoluent dans le vert surtout pour ce qui est de la consommation du ciment, la diversité des offres bancaires et l’augmentation des promotions immobilières issues d’un secteur privé très actif.
Ainsi, ce secteur qui fait l’objet de plusieurs spéculations a pour base, sa situation assez confortable (forte demande) et le fait qu’il soit totalement déconnecté du système boursier mondial fait de lui une exception sur le marché international.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »